ATTENTION : Nous sommes au courant d’une fausse campagne de crowdfunding en République démocratique du Congo (RDC). Il s’agit d’une escroquerie qui n’a aucun lien avec BayWa r.e. Si vous êtes impactés, veuillez-vous adresser au Procureur général : « Banque Centrale du Congo, 563, boulevard Tshatshi, Commune de la Gombe, Kinshasa », ou via l’adresse e-mail contact(at)bcc.cd. Veuillez citer ce numéro de dossier : R.I.6466/PG23/a/2023/MSZ.

Sélectionner une langue
Afrique
Sélectionner un autre site internet
Site internet actuel :
Afrique
Site internet / Pays
Langues
Réseaux sociaux
Site internet / Pays
Langues
Réseaux sociaux

Construction du plus grand parc agrivoltaïque d’Europe

vers vue d'ensemble

BayWa r.e. construit un projet agrivoltaïque aux dimensions records et définit de nouveaux standards pour l’Europe

Le plus grand parc agrivoltaïque européen est entré en construction aux Pays-Bas. BayWa r.e. et sa filiale néerlandaise GroenLeven sont à l’origine de ces 8,7 MWc d’ombrières photovoltaïques abritant la culture de framboises.

Dans la province du Brabant-Septentrional, la ferme de Maarten van Hoof est sur le point d’accueillir 24 206 panneaux solaires semi-transparents, qui seront installés au-dessus de ses cultures. Ces modules photovoltaïques offriront les conditions idéales aux framboisiers pour se développer, tout en produisant suffisamment d’électricité pour approvisionner 2 810 foyers. Un projet pilote mené en 2020 sur le même site a servi de base à ce projet.

Au vu de ces résultats probants, M. van Hoof a décidé de recouvrir l’ensemble de ses framboisiers de panneaux solaires. Le projet devrait être achevé au premier trimestre 2024.

Un usage multifonctionnel des surfaces

En combinant production agricole et production d’énergie sur une même surface, l’agrivoltaïsme offre une opportunité de développement durable intéressante et fournit un excellent exemple d’usage multifonctionnel des sols. Son déploiement à plus grande échelle peut aider l’Europe à relever les défis que sont la demande croissante d’énergie solaire, la résilience face aux phénomènes météorologiques extrêmes, ainsi que la limitation des surfaces disponibles.

Stephan Schindele, Directeur international agrivoltaïsme chez BayWa r.e., commente : « En réponse à la crise énergétique, alimentaire et climatique, nous devons permettre un usage multifonctionnel des terres et développer des synergies : l’expansion du secteur de l’énergie solaire doit se faire en harmonie avec l’agriculture et la nature. Ce projet phare met en évidence un grand nombre de points positifs. Les modules photovoltaïques protègent les cultures et offrent un environnement de croissance plus résilient pour les cultures, tout en réduisant l’utilisation de bâches de protection en plastique à usage unique. Nous avons mené des expériences approfondies pour déterminer la transparence nécessaire des modules photovoltaïques pour laisser filtrer la lumière jusqu’aux cultures. Nous pouvons désormais remplir ces conditions et produire de l’électricité dans cette exploitation tournée vers l’avenir. »

Une démonstration de la maturité de l’agrivoltaïsme

Le projet de Meierijstad a pu être mené à bien grâce aux subventions publiques et à l’investissement de l’agriculteur lui-même. Le projet constitue un argument commercial convaincant en faveur de l’agrivoltaïque en Europe. Un soutien politique plus large permettrait cependant d’accélérer son développement.

« Ce nouveau développement fait suite à un projet pilote qui avait déjà porté ses fruits ainsi qu’à d’autres exemples de réussite dans plusieurs pays tels que l’Allemagne, l’Autriche et les Pays-Bas. Pour résumer, nous savons que ces initiatives fonctionnent. La technologie est éprouvée, mais la politique doit rattraper son retard », a déclaré Benedikt Ortmann, directeur international des projets photovoltaïques chez BayWa r.e.

Il ajoute : « Pour que l’agrivoltaïsme gagne du terrain en Europe et que des progrès réels soient réalisés, nous avons besoin d’une législation et de subventions qui nous soutiennent. Les effets du changement climatique se font de plus en plus évidents chaque jour, et nous ne pouvons pas nous permettre de laisser passer une telle opportunité pour la transition énergétique et agricole. »

À ce jour, BayWa r.e. a réalisé 14 projets agrivoltaïques pour le secteur de la culture fruitière en Europe. L’entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables a également démarré la construction d’un projet de panneaux solaires en inter-rangs » en Espagne, où des rangées de modules photovoltaïques sont installées parallèlement aux cultures.

En France, des demandes d’autorisations sont déposées pour plusieurs projets agrivoltaïques, et BayWa r.e. construira son premier parc agrivoltaïque avec ombrières fruitières en septembre 2023.

La société encourage les synergies entre le photovoltaïque, l’agriculture et la protection de la nature.

Pour en savoir plus sur cette application solaire innovante, rencontrez les experts en agrivoltaïsme de BayWa r.e. au salon Intersolar à Munich (hall A4 / stand 180 + 181).

vers vue d'ensemble
Vers le haut
Prendre contact